Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’ÉPICONDYLITE

Souvent désignée sous le terme “tennis-elbow”, cette maladie régionale du coude ne se limite pas exclusivement aux sportifs. Elle résulte d’une hyper-sollicitation du coude, qu’elle soit occasionnelle ou chronique. Son origine peut être isolée ou complexe, impliquant une pathologie au niveau des insertions tendineuses sur l’os, l’usure du cartilage articulaire ou une névrite du nerf radial. Parfois, elle peut également résulter de douleurs cervicales, se manifestant sous forme de névralgies projetées sur la face latérale du coude et de l’avant-bras. La douleur constitue le symptôme principal, d’où le terme “épicondylalgie” qui est préférable.

Le traitement englobe dès le début l’arrêt des activités, qu’elles soient occasionnelles ou permanentes, qui sollicitent contre résistance l’extension du poignet. Le traitement de la douleur inclut une combinaison d’anti-inflammatoires et d’analgésiques, à des doses adaptées. Les infiltrations ne doivent pas être répétées, et la rééducation est spécifique et adaptée. Parfois, le port d’un bracelet ou d’une coudière peut être bénéfique.

Lorsque la chirurgie est envisagée, la décision appartient au patient. Pour évaluer la récupération finale, il faut prévoir un délai de 6 à 9 mois, et en général, l’arrêt de travail dure environ 3 mois, avec une marge de plus ou moins 1 mois, après l’intervention.

La chirurgie de cette affection fait appel à plusieurs méthodes, en fonction de l’origine des douleurs : chirurgie des tendons (allongement d’un ou de plusieurs tendons, désinsertion des tendons de l’os), chirurgie articulaire avec réduction du cartilage et synovectomie, et chirurgie nerveuse avec libération du nerf radial.

Les fils sont retirés entre 2 et 3 semaines, selon leur type. Dans certains cas, une attelle d’immobilisation du coude peut être nécessaire pendant cette période, puis la rééducation commence en douceur, avant de progresser vers des exercices de renforcement sans résistance.

Les douleurs persistent souvent pendant de nombreux mois, mais généralement elles sont moins intenses qu’avant l’intervention. Prendre des analgésiques au cours de la journée peut aider à anticiper les tâches lourdes ou les facteurs déclencheurs de douleur. La natation est un excellent moyen de rétablir l’équilibre fonctionnel du membre supérieur. Pour reprendre le travail, il peut être nécessaire de prendre des analgésiques, voire des décontractants musculaires le soir avant de se coucher.

Dans certains cas, le patient peut conserver de façon permanente des problèmes cicatriciels, une raideur partielle du coude (limitation de l’extension) et des douleurs. Si la douleur persiste plus d’un an après l’intervention, il est recommandé de faire un bilan avec le chirurgien qui a réalisé l’intervention.

Tendinites Main Poignet

Les tendinites représentent des inflammations aiguës ou chroniques qui affectent les tendons, ainsi que fréquemment leurs points d’ancrage sur les os (apophysites), leurs gaines synoviales (ténosynovites) ou encore leurs bourses …

Arthrose du poignet

L’arthrose du poignet est une affection où les articulations du poignet sont affectées par la dégradation progressive du cartilage qui recouvre les surfaces articulaires. Cette détérioration peut entraîner des douleurs, une raideur, une diminution de la …

Kystes Articulaires

Il s’agit d’une masse anormale qui peut se développer à différentes localisations de votre main. La position la plus fréquente est sur le dos du poignet. Cependant, elle peut également apparaître à la partie avant du poignet, voire plus rarement à la base d’un doigt.

L’arthrose des doigts

L’arthrose des doigts, également connue sous le nom d’arthrose digitale, est une condition dégénérative qui affecte les articulations des doigts. Elle se caractérise par la dégradation progressive du cartilage qui recouvre les extrémités des os des articulations.

Blocage des doigts

Le blocage des doigts, également connu sous le nom de doigts à ressaut ou doigts à ressort, est une condition médicale où un doigt ou le pouce devient difficile à plier ou à déplier en raison d’une contraction soudaine et incontrôlable des tendons fléchisseurs.

Tunnel carpien – Compression du nerf médian

Qu’est-ce que le nerf médian : Le nerf médian est l’un des nerfs majeurs de la main et du bras. Il prend son origine au niveau de la colonne vertébrale et parcourt toute la longueur du bras pour atteindre la main.

Douleur ulnaire du poignet

La douleur ulnaire au poignet, également appelée douleur ulnaire, fait référence à une sensation d’inconfort ou de douleur ressentie du côté ulnaire ou médial du poignet, c’est-à-dire du côté du petit doigt.

Arthrose du pouce

L’arthrose du pouce, également appelée rhizarthrose, est une affection articulaire dégénérative qui implique la dégradation progressive du cartilage à la base du pouce, là où l’os du poignet appelé trapèze rencontre le premier os de la main, le métacarpien. Cette dégradation du cartilage peut entraîner une douleur, une raideur et une réduction de la fonction articulaire dans cette zone.

Maladie de Depuytren

La maladie de Dupuytren se caractérise par la formation sous la peau de la main d’un tissu fibreux (également appelé fibromatose), entraînant une contraction graduelle d’un ou plusieurs doigts vers la paume. Les origines de cette affection sont diverses et nombreuses, incluant notamment des prédispositions familiales. Cependant, malgré sa première description par le Baron Guillaume Dupuytren en 1832, l’origine précise de cette maladie demeure inconnue.

Our surgeon makes you feel more confident.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean dictum dolor nunc, at consectetur nulla volutpat ut. Nam suscipit ex sapien, et vehicula lectus dapibus imperdiet. Curabitur ac metus magna. Nunc sagittis justo a nunc vulputate, in euismod quam aliquet. Donec non hendrerit sapien. 

Our surgeon makes you feel more confident.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean dictum dolor nunc, at consectetur nulla volutpat ut. Nam suscipit ex sapien, et vehicula lectus dapibus imperdiet. Curabitur ac metus magna. Nunc sagittis justo a nunc vulputate, in euismod quam aliquet. Donec non hendrerit sapien.