Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

LIBERATION DU NERF MEDIAN

1 – Quelles sont les raisons justifiant la nécessité d’une libération du nerf médian par une incision cutanée ? 

– Explications sur la zone à opérer : 

  • Qu’est-ce que le nerf médian : Le nerf médian est l’un des nerfs majeurs de la main et du bras. Il prend son origine au niveau de la colonne vertébrale et parcourt toute la longueur du bras pour atteindre la main. Il est responsable de la sensibilité et de la fonction motrice de plusieurs parties de la main, notamment du pouce, de l’index, du médius et de la moitié de l’annulaire. Le nerf médian joue un rôle essentiel dans la coordination des mouvements de la main et dans la perception tactile de ces doigts.
  • Qu’est-ce que le canal carpien :Le canal carpien est une structure anatomique située à la base de la main, du côté de la paume, près du poignet. Il est formé par les os du carpe (les petits os de la main situés au niveau du poignet) à l’arrière et par un ligament appelé rétinaculum des fléchisseurs à l’avant. À l’intérieur de ce canal, se trouvent les tendons fléchisseurs des doigts ainsi que le nerf médian.

    Le nerf médian passe à travers le canal carpien aux côtés des tendons fléchisseurs. Lorsque ce canal devient encombré ou comprimé, cela peut entraîner la compression du nerf médian, provoquant ainsi le syndrome du canal carpien. Cette condition peut causer des symptômes tels que des picotements, des engourdissements et de la faiblesse dans les doigts et la main, notamment dans les doigts du milieu de la main jusqu’à l’index.

  • Le syndrome du canal carpien survient lorsque le nerf médian, qui passe à travers le canal carpien à la base de la main, est comprimé ou irrité : le plus souvent, il y a une tendinite (également appelée ténosynovite) des tendons fléchisseurs : la membrane synoviale qui entoure les tendons gonfle et le nerf médian est comprimé. 

– Pourquoi l’intervention est-elle nécessaire ? 

  • Le traitement commence par des approches médicales, mais si elles ne sont pas efficaces, une intervention devient nécessaire pour rétablir un espace adéquat pour le nerf.
  • Le traitement médical implique initialement le port nocturne d’une attelle, suivi d’injections d’anti-inflammatoires (corticoïdes) dans le canal carpien.
  • Dans les cas avancés (où le patient ne ressent souvent pas la souffrance des muscles du pouce), une intervention chirurgicale est envisagée dès le départ.
  • En l’absence d’intervention, les doigts deviendront insensibles et les muscles du pouce subiront une paralysie et une atrophie.

– Examens supplémentaires : L’électromyogramme (EMG) est l’examen privilégié. En plus de confirmer le diagnostic, il évalue le degré de compression nerveuse. Cela aide à décider du traitement approprié, soit médical, soit une intervention chirurgicale immédiate en cas de compression sévère.

2 – Le roulement de l’intervention 

  • Anesthésie : Généralement, l’anesthésie locale ou régionale est utilisée dans la plupart des cas.
  • Procédure technique : La technique implique la découpe du rétinaculum des fléchisseurs du carpe en pratiquant une incision du côté intérieur du pli thénarien. Si une inflammation des fléchisseurs est présente, une synovectomie peut être effectuée simultanément.
  • Complications pendant l’intervention : Les complications pendant l’opération sont rares, principalement constituées d’une lésion du nerf médian, bien que cela soit exceptionnel. Même après réparation, cela pourrait laisser des séquelles graves. Après l’opération, il existe un risque d’hématome, et rarement une infection du site opératoire.
  • Complications après l’intervention : Les complications à long terme incluent principalement des douleurs persistantes autour de la cicatrice et une diminution de la force de préhension de la main. En outre, l’apparition d’une algodystrophie, un phénomène douloureux et inflammatoire nécessitant un traitement prolongé, peut compliquer toute chirurgie de la main.
  • Suites normales après la chirurgie : Après l’intervention, la main est maintenue en position surélevée à l’aide d’une écharpe jusqu’à ce qu’elle reprenne complètement ses fonctions. Le pansement léger reste en place jusqu’à l’enlèvement des fils. Dès le réveil, la main peut être utilisée en évitant de salir ou d’humidifier le pansement.

3 – Votre intervention en pratique

  • Préparation avant la chirurgie : Prendre une douche désinfectante la veille et le matin de l’intervention. Retirer tout vernis à ongles ou prothèses unguéales.
  • Hospitalisation : Dans la plupart des situations, l’intervention est pratiquée en ambulatoire.
  • Retour à la maison : Après la chirurgie, il est recommandé d’être accompagné(e) pour le retour à domicile, et il est préférable de ne pas rester seul la nuit suivante.
  • Durée de l’arrêt de travail : La période pendant laquelle le travail doit être interrompu dépend de la profession exercée.

    . 

Tendinites Main Poignet

Les tendinites représentent des inflammations aiguës ou chroniques qui affectent les tendons, ainsi que fréquemment leurs points d’ancrage sur les os (apophysites), leurs gaines synoviales (ténosynovites) ou encore leurs bourses …

Arthrose du poignet

L’arthrose du poignet est une affection où les articulations du poignet sont affectées par la dégradation progressive du cartilage qui recouvre les surfaces articulaires. Cette détérioration peut entraîner des douleurs, une raideur, une diminution de la …

Kystes Articulaires

Il s’agit d’une masse anormale qui peut se développer à différentes localisations de votre main. La position la plus fréquente est sur le dos du poignet. Cependant, elle peut également apparaître à la partie avant du poignet, voire plus rarement à la base d’un doigt.

L’arthrose des doigts

L’arthrose des doigts, également connue sous le nom d’arthrose digitale, est une condition dégénérative qui affecte les articulations des doigts. Elle se caractérise par la dégradation progressive du cartilage qui recouvre les extrémités des os des articulations.

Blocage des doigts

Le blocage des doigts, également connu sous le nom de doigts à ressaut ou doigts à ressort, est une condition médicale où un doigt ou le pouce devient difficile à plier ou à déplier en raison d’une contraction soudaine et incontrôlable des tendons fléchisseurs.

Tunnel carpien – Compression du nerf médian

Qu’est-ce que le nerf médian : Le nerf médian est l’un des nerfs majeurs de la main et du bras. Il prend son origine au niveau de la colonne vertébrale et parcourt toute la longueur du bras pour atteindre la main.

Douleur ulnaire du poignet

La douleur ulnaire au poignet, également appelée douleur ulnaire, fait référence à une sensation d’inconfort ou de douleur ressentie du côté ulnaire ou médial du poignet, c’est-à-dire du côté du petit doigt.

Arthrose du pouce

L’arthrose du pouce, également appelée rhizarthrose, est une affection articulaire dégénérative qui implique la dégradation progressive du cartilage à la base du pouce, là où l’os du poignet appelé trapèze rencontre le premier os de la main, le métacarpien. Cette dégradation du cartilage peut entraîner une douleur, une raideur et une réduction de la fonction articulaire dans cette zone.

Maladie de Depuytren

La maladie de Dupuytren se caractérise par la formation sous la peau de la main d’un tissu fibreux (également appelé fibromatose), entraînant une contraction graduelle d’un ou plusieurs doigts vers la paume. Les origines de cette affection sont diverses et nombreuses, incluant notamment des prédispositions familiales. Cependant, malgré sa première description par le Baron Guillaume Dupuytren en 1832, l’origine précise de cette maladie demeure inconnue.

Our surgeon makes you feel more confident.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean dictum dolor nunc, at consectetur nulla volutpat ut. Nam suscipit ex sapien, et vehicula lectus dapibus imperdiet. Curabitur ac metus magna. Nunc sagittis justo a nunc vulputate, in euismod quam aliquet. Donec non hendrerit sapien. 

Our surgeon makes you feel more confident.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean dictum dolor nunc, at consectetur nulla volutpat ut. Nam suscipit ex sapien, et vehicula lectus dapibus imperdiet. Curabitur ac metus magna. Nunc sagittis justo a nunc vulputate, in euismod quam aliquet. Donec non hendrerit sapien.